Quel est le classement des écoles d’architecture à Paris et en Île de France ?

Il n’existe aucun classement officiel des écoles d’architecture. Pour des raisons évidentes à comprendre, le ministère de la culture qui en France administre les écoles d’architecture, n’en a jamais diffusé. Certains sites se sont amusés à établir un palmarès des meilleures institutions françaises diffusant l’enseignement de l’architecture mais ils ne sont aucunement fiables, donc méfiance !

 

Quelle est la meilleure école d’architecture parisienne pour poursuivre des études en architecture ?

 

La bonne démarche pour comprendre à quelle école vous avez affaire est de vous procurer les rapports d’évaluation établis par Aeres (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur). L’Aeres procède à l’évaluation de chaque école d’architecture chaque cinq ans et publie le rapport en ligne, vous pouvez donc aisément y accéder.

 

Les rapports font une quarantaine de pages, vous y trouverez les stratégies de l’école en matière de gouvernance, de recherche, de formation, de vie étudiante et de relations internationales. Nous vous conseillons de vous attarder sur la lecture des conclusions qui recensent les points forts et les points faibles de chaque établissement. Il est aussi intéressant de lire ses rapports car il vous informe sur l’identité pédagogique de chaque école, les spécialités de 3ème cycle sont très bien mises en évidence.

 

La lecture de ces rapports nous a permis d’établir un classement et de compiler pour vous des informations concernant : l’histoire, les atouts, les carences ainsi que les quelques statistiques communiquées par les écoles franciliennes. Nous nous pencherons dans un prochain article sur les écoles des autres régions de France.

 

Classement Archi Prep’ des écoles d’architecture d’île de France

 

1.ENSA Paris Belleville : pour la rigueur de l’enseignement, et sa fidélité à la tradition du dessin à main levée, les qualités des infrastructures et de la vie étudiante.

 

Présentation :

 

Issue d’un atelier dissident de l’École des Beaux-Arts de Paris, l’Ensa-PB fut officiellement reconnue sous le nom d’unité pédagogique 8 en 1969. Son histoire demeure marquée par deux personnalités phares dans le monde de l’architecture, Bernard Huet et Henri Ciriani, qui se succédèrent à la tête de l’établissement entre 1969 et 1996.

 

3e CYCLE

  • Doctorat en architecture
  • DSA Architecture et patrimoine du XXe siècle et des villes orientales
  • DSA Architecture et risques majeurs
  • DSA Architecture et projet urbain, architecture des territoires

 

Points forts :

  • La recherche, un élément structurant fort, fondé sur une équipe reconnue, avec une formation doctorale de qualité.
  • Acquisition d’une culture architecturale. L’importance donnée aux enseignements d’histoire et de théorie répond à la nécessité de former des architectes ayant une culture architecturale et urbaine solide
  • Une place privilégiée dans la formation pour le lien entre l’enseignement du projet architectural et la recherche.
  • Des bâtiments récemment inaugurés qui procure une qualité remarquable de l’environnement d’études et de travail

Admissions en 1ère année : 120 étudiants

 

2. ENSA Paris La villette : pour la richesse de l’offre pédagogique

 

Présentation : C’est la plus importante école par le nombre de ses effectifs, avec 2096 inscrits en 2010 –2011

3éme cycle : L’ENSAPLV décline une offre de diplômes propres à l’établissement : un Doctorat en architecture, un DPEA en Architecture navale , ainsi qu’un DSA Projet urbain, paysage, métropolisation , et un master 2 professionnel Ergonomie, organisations et espaces de travail.

Points faibles : des locaux trop exigus, vétustes et dispersés, inadaptés à l’accueil des personnels et des étudiants.

Admissions en 1ère année : 240 étudiants

Statistiques : Disposition rare dans une ENSA, l’établissement a choisi de privilégier à hauteur des 2/3 le taux de recrutement de postulants dans l’année de leur baccalauréat, limitant ainsi les postulants ayant déjà un cursus post-bac. Taux des abandons (12,7% en 1ère année) et les échecs seulement 52% de réussite à la licence en trois ans.

 

3. ENSA Marne la Vallée :  pour la forte identité pédagogique et l’orientation assumée des enseignements ainsi que pour la qualité du bâtiment

 

Présentation :

L’école nationale supérieure d’architecture de Marne la Vallée se définit comme une école d’architecture, de la ville et des territoires. En effet, les élèves architectes y apprennent que la conception d’un bâtiment consiste également en l’élaboration d’un projet de transformation de notre environnement. Ainsi la découverte de l’acte de bâtir est toujours intimement liée à la compréhension des territoires et de leurs usages.

  • Plus jeune des écoles d’architecture (1998)
  • Cette école constitue l’aboutissement du projet mené par un groupe d’une quinzaine d’enseignants, réunis autour d’Yves Lion au sein de l’association “de la ville & des territoires”.

3e CYCLE

  • DSA Architecture et projet urbain, architecte-urbaniste

Points forts :

La qualité du bâtiment (important s’agissant d’architecture) et des moyens mis à disposition des étudiants, en particulier documentaires

Admissions en 1ère année : 110 étudiants

 

4. ENSA de Paris-Malaquais : pour la situation de l’école, l’enseignement du dessin, et son ouverture à l’international

 

Présentation :

  • Au coeur de Paris, sur la rive gauche de la Seine et en face du musée du Louvre, l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais partage avec l’école nationale supérieure des Beaux-arts le site où fut fondé l’enseignement de l’architecture en France.
  • L’école a donné une priorité claire à la recherche tout en ayant des ambitions fortes en matière de formation des étudiants à l’international. Comme dans beaucoup d’écoles d’architecture, l’enseignement du projet en atelier est un élément clé et fédérateur de la formation
  • L’ENSAPM a noué des relations internationales qui permettent de nombreux échanges d’étudiants et d’enseignants, ainsi que des actions internationales conjointes avec des universités situées particulièrement en Europe, Amérique du Nord et Asie.

 

3ème CYCLE : Doctorat en architecture

 

Admissions en première année : 110 étudiants

 

5. ENSA de Versailles : pour la forte identité pédagogique ainsi que pour les espaces d’enseignement

 

  • L’École nationale supérieure d’architecture de Versailles (Ensa-V) a été créée en 1969. Elle bénéficie de 11 500 m2 de bâtiments classés monuments historiques, situés sur le domaine national du Château de Versailles, La Petite Ecurie et La Maréchalerie.
  • L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles a pour objectif pédagogique de favoriser une pratique intense du projet architectural tout en développant les questions de l’architecture dans les domaines de l’édifice, de la ville et du territoire. Elle est à la fois un lieu de réflexion, de production et de création, offrant une pluralité d’approches disciplinaires ainsi qu’une diversité des échelles de manipulation et de modélisation.

1er et 2ème Cycles :

Master Jardins historiques, patrimoine et paysage

Master Histoire culturelle et sociale de l’architecture et des formes urbaines

Admis en 1ère année : 140 étudiants

 

6. ENSA de Paris-Val-de-Seine : pour la qualité du bâtiment et le nombre trop élevé d’étudiants

 

Présentation : issue en 2001 de la fusion de quatre anciennes écoles, elle occupe le deuxième rang

des ENSA par le nombre d’étudiants : environ 1900.

  • L’école nationale supérieure d’architecture Paris-Valde- Seine, créée en 2001, s’est installée en avril 2007, dans le quartier universitaire Masséna (Paris XIIIe), le long de la Seine, dans le secteur réaménagé de Paris Rive Gauche où des édifices industriels restructurés cohabitent avec une architecture très contemporaine. L’école a été conçue par l’architecte Frédéric Borel.
  • Le programme pédagogique souligne la place essentielle de la démarche de projet, aux côtés de la théorie et de l’histoire, dans l’enseignement de l’architecture.

 

1er et 2ème Cycles :

Master Aménagement et urbanisme

Master Sciences et technologies, parcours acoustique architecturale

Master Histoire et civilisations comparées, spécialité recherche, ville, patrimoine et architecture

Master Géographie et aménagement, spécialité de recherches dynamiques urbaines comparées

Admissions en 1ère année : 257 étudiants

 

La visite des portes ouvertes vous donnera la possibilité d’établir votre propre classement, le choix d’une école dépend fortement de votre ressenti. Alors faites-vous confiance.

 

Le meilleur critère pour choisir une école reste la proximité avec votre lieu d’habitation, les études en architecture sont rudes vaut mieux ne pas passer 1h30 dans les transports en commun.

 

 

 

 

 

INTÉGREZ L'ÉCOLE DE VOTRE CHOIX Pour plus de renseignements, contactez-nous en appuyant ci-dessous